2. Juli 2018: 700-jähriges Holzhaus bleibt weiterhin geschützt

Le Conseil d’Etat du canton de Schwytz a autorisé en catimini, durant l’été 2017, la démolition de l’une des plus anciennes maisons en bois d’Europe dans le village de Steinen (SZ). Le gouvernement a pris cette décision en n’ignorant rien de l’importance culturelle unique de ce bâtiment construit il y a sept siècles. Il a fait fi des recommandations claires et nettes de la Commission fédérale des monuments historiques (CFMH) et donné la priorité aux intérêts économiques des propriétaires au détriment de la préservation d’une maison érigée à l’époque de la fondation de la Confédération.

Contre cette funeste décision, Patrimoine suisse et sa section schwytzoise ont recouru auprès du Tribunal administratif cantonal. Ce dernier a suspendu par des mesures superprovisionnelles le permis de démolir afin d’examiner les faits. Pour l’heure, la destruction de ce monument est reportée, elle n’est pas encore annulée. Patrimoine suisse et sa section cantonale sont reconnaissants de ce sursis et attendent maintenant le jugement du tribunal.

Disparition insidieuse d’un patrimoine culturel d’importance internationale

Les maisons en bois les plus anciennes d’Europe sont situées autour du chef-lieu de Schwytz. En plus de leur ancienneté, c’est la concentration de ces maisons sur un espace restreint qui ne laisse pas d’impressionner. Or, plutôt que de s’enorgueillir de ces témoins uniques érigés à l’époque de la fondation de la Confédération, le canton de Schwytz est embarrassé par ce patrimoine culturel d’importance internationale.

Actuellement, au cœur de la vallée de Schwytz, quelque 30 maisons en bois édifiées entre le 12e et le 14e siècle sont identifiées. On ne peut qu’estimer leur nombre total car le canton a omis de procéder à un inventaire systématique. Résultat: certains de ces objets historiques exceptionnels n’ont été découverts qu’après la délivrance d’un permis de démolir.

Un problème connu depuis près de 20 ans

Patrimoine suisse se bat depuis près de 20 ans pour que des maisons médiévales ne soient pas rasées. Au tournant du 21e siècle et malgré les vives critiques des experts comme de la population, la plus ancienne maison en bois d’Europe, la «Haus Nideröst» à Schwytz (année de construction: 1176) a été démontée et remplacée par un immeuble de promoteurs (lire ici). La «Haus Nideröst» a été reconstruite à Sattel (SZ).

En automne 2013, le service cantonal des monuments historiques a découvert dans le quartier du Dorfbach à Schwytz, un groupe de maisons médiévales en bois qui constitue un tout sur un espace particulièrement restreint. Malheureusement trop tard, selon le gouvernement cantonal qui n’a pas retiré le permis de démolir cet ensemble spectaculaire. Le seul témoin subsistant, la «Schwarze Stube», se trouve aujourd’hui au Forum de l’histoire suisse à Schwytz (pour en savoir davantage lire ici et là).

En été 2017, le canton a autorisé la démolition d’une autre maison médiévale, à Steinen (SZ). Patrimoine suisse et sa section cantonale ont recouru auprès du Tribunal administratif cantonal. Ils demandaient l’annulation du permis de démolir, ainsi que l’interdiction de démolir ou de modifier cet édifice en bois. Le tribunal a suspendu l’autorisation afin d’analyser les faits.

De son côté, la fondation de Patrimoine suisse Vacances au cœur du Patrimoine est parvenue sauver un autre bâtiment médiéval, la «Haus Tannen» à Morschach (SZ). Depuis l’automne 2017, cette demeure érigée en 1341 peut être louée pour y passer des vacances.

 

Schwytz doit imposer des obligations et prendre ses responsabilités!

Il faut mettre enfin un terme à la destruction progressive des maisons médiévales en bois au cœur de la vallée de Schwytz. Patrimoine suisse exige du canton qu’il établisse un inventaire systématique et contraignant de ces trésors culturels d’importance internationale.

Il est également de la responsabilité du canton de protéger clairement et de veiller à l’intégrité de ces constructions uniques, qui remontent aux origines de la Confédération.

Contact pour plus d'informations

Patrimoine suisse
listerouge@patrimoinesuisse.ch

 

«La Suisse centrale possède ainsi un paysage profane à nul autre pareil au niveau européen [...], il n’y a rien de comparable en Europe.»

Expertise, Commission fédérale des monuments historiques

 

«Ces objets ne sont pas seulement importants pour Schwytz ou pour Steinen, ils le sont pour toute la Suisse. Sans exagération aucune, ce groupe de maisons est d’une importance européenne. Il est unique.»

Nott Caviezel, Président de la commission fédérale des monuments historiques, Interviewé dans la Luzerner Zeitung

Bund stoppt Abriss des 700-jährigen Hauses von Steinen. (2. Juli 2018)

Feed: Cas présenté sur Facebook, Twitter,...